art_11

Pourquoi changer mes menuiseries ?

Que ce soit une mauvaise isolation, ou des travaux de rénovation, des menuiseries aux normes et en bon état vous feront inéniablement gagner tant sur les performances énergétiques et économique de votre logement que sur son confort. Cependant, de nombreux critères sont à prendre en compte lorsque vous souhaitez changer vos fenêtres : performances thermiques et acoustiques, sécurité, style, couleurs, budget... MGB fait le point avec vous :


art_12

Pourquoi changer ses menuiseries ?

Le remplacement des fenêtres améliore l'isolation thermique de la maison, les ouvertures représentant de 10 à 15% des déperditions de chaleur.

Il y a donc des économies de chauffage à la clé et un confort accru grâce à la suppression du phénomène de paroi froide sur les vitres.

Aussi, la maison sera beaucoup mieux protégée des bruits extérieurs. 



art_13

Quel matériau privilégier pour ses menuiseries ?

Qu'elles soient en bois, en PVC ou en aluminium, les menuiseries ont chacune leurs avantages. Aujourd'hui avec des performances quasi semblables, vous aurez le choix entre :

  • Les performances thermique et l'économie qu'offre le PVC, avec un choix de coloris restreint (blanc, ivoire, gris, teintes bois)
  • La lumière, l'élegance et les nombreuses couleurs avec l'aluminium
  • La chaleur, la tradition et la noblesse du bois



art_14

La rénovation des menuiseries engendre-t-elle de gros travaux ?

La plupart du temps, les travaux sont moindres en rénovation grâce à la pose des menuiseries directement sur l'encadrement dejà existant. Cette solution permet un remplacement des fenêtres plus rapide et sans dégradations des murs. Une fois votre menuiserie habillée, le résultat masque entierement l'ancien chassis.

Au niveau luminosité, cette pose peut parfois générer une légère perte de clarté, qui peut etre gommée grâce à la pose de fenêtres aluminium à ouvrant caché.



art_15

Quel est le gain sur le plan thermique ?

Équipées de vitrages à isolation thermique renforcée, les fenêtres protègent du froid l'hiver et de la chaleur l'été. C'est le coefficient Uw exprimé en W/m2.K qui renseigne sur la performance thermique d'une fenêtre, plus ce coefficient est bas, meilleure est l'isolation.

Les menuiseries les plus performantes affichent des coefficients thermiques inférieurs à 1,4W/m2.K, soit un gain énergétique de 80% par rapport à un simple vitrage.
Pour vous donner un ordre d'idée, les menuiseries datant des années 80 affichent un coefficient d'environ 3W/m2.K, et 6 si elles datent d'avant les années 70 !